Consultez les ressources sur la COVID-19 de partenaires et d’experts du CCDUS – des sources fiables pour vos besoins en information et en recherche.

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Le CCDUS est heureux d’avoir reçu de Santé Canada des fonds pour diriger un projet visant à actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada. Les Directives actualisées aideront les Canadiens à prendre des décisions éclairées et responsables par rapport à leur consommation d’alcool et tiendront compte des besoins propres à certains groupes particulièrement à risque comme les jeunes, les femmes et les personnes souffrant de maladies chroniques. Nous prévoyons rendre les nouvelles directives publiques en 2022.

Pour en savoir plus, il suffit d’écrire à la coordonnatrice du projet à llevett@ccsa.ca.

Consultation sur les DCAFR

Consultation sur l’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada

""

Le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) sollicite l’avis des Canadiens, y compris du grand public, des professionnels et des organisations, pour l’aider dans son travail d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada. La consultation se tiendra en ligne du 8 mars au 18 avril et visera à recueillir les points de vue, les opinions et les réflexions du public sur les directives dans leur forme actuelle.

Les directives canadiennes ont été rendues publiques en novembre 2011. Depuis, de nouvelles données sur les maladies et les décès causés par l’alcool ont été publiées. Quelques études ont en outre montré que la consommation d’alcool peut contribuer à des méfaits sociaux tels que la violence sexuelle et les préjudices à autrui.

Des pays comme le Royaume-Uni et l’Australie ont récemment actualisé leurs directives dans le but de réduire les risques que pose l’alcool pour la santé. En juillet 2020, avec l’appui de Santé Canada, le CCDUS a été chargé d’actualiser les directives canadiennes d’ici mars 2022. Ces directives actualisées aideront les Canadiens à prendre des décisions éclairées et sécuritaires par rapport à leur consommation d’alcool. Les révisions faites devraient aussi répondre aux besoins uniques des Canadiens qui risquent davantage de subir des méfaits liés à l’alcool, notamment les jeunes, les femmes, les populations défavorisées et les personnes souffrant de maladies chroniques.

Il vous faudra une dizaine de minutes pour répondre à la consultation en ligne, selon la quantité d’information que vous décidez d’inclure. La participation est volontaire et anonyme.

Vos commentaires confidentiels et anonymes nous aideront à mieux comprendre :

  • si les Canadiens se servent des directives actuelles et de quelles façons;
  • ce qui manque ou ce qui n’est pas pris en compte dans les directives actuelles;
  • ce qui fonctionne bien avec les directives actuelles;
  • vos attentes et vos besoins par rapport aux directives actualisées.

Grâce à vos commentaires, nous en saurons plus sur l’expérience du grand public et des divers acteurs avec les directives actuelles et sur les attentes et besoins par rapport à la version actualisée. Un compte rendu des constats faits pendant la consultation sera mis en ligne sur notre site Internet.

Cette consultation est l’occasion, pour tous les Canadiens, de nous faire part de leurs idées et de leurs expériences, dont :

  • les membres du grand public qui s’intéressent à la santé et à la consommation d’alcool;
  • les professionnels qui s’intéressent à l’industrie de l’alcool, à la santé, à la promotion de la santé, à la recherche en santé et à la surveillance de la santé, dont les professionnels de la santé et les éducateurs;
  • les représentants d’organismes de secteurs tels que :
    • gouvernement
    • industrie de l’alcool (producteurs, fabricants, détaillants)
    • membres de la société  civile et groupes communautaires travaillant dans des domaines liés à la prévention de la consommation d’alcool
    • professionnels et organismes de santé publique
    • milieu de la recherche et universitaire
    • forces armées

Comment participer

Pour participer à cette consultation, il suffit de répondre au sondage. Celui-ci s’adresse au grand public et aux parties intéressées et sera ouvert pendant six semaines, du 25 février au 8 avril. 

Autres renseignements utiles

Pour en savoir plus sur le CCDUS, les directives ou notre mandat, voir le :

https://www.ccdus.ca/
https://www.ccsa.ca/fr/recherche-alcool
https://www.ccsa.ca/fr/projet-de-directives-sur-lalcool-2022
https://ccsa.ca/fr/projet-de-directives-sur-lalcool-2022#foire-aux-questions-sur-la-consultation-sur-les-dcafr

Nous joindre

Lauren Levett, coordonnatrice de projets,(llevett@ccsa.ca)
Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
75, rue Albert, bureau 500
Ottawa (ON) K1P 5E7

 

Foire aux questions sur la consultation sur les DCAFR

Foire aux questions sur la consultation sur les Directives de consommation d’alcool à faible risque

Quelles sont les Directives de consommation d’alcool à faible risque actuellement adoptées au Canada?

  1. Diminuez les risques à long terme pour votre santé en respectant les limites suivantes : 10 verres par semaine pour les femmes - au plus 2 verres par jour, la plupart des jours de la semaine, et 15 verres par semaine pour les hommes - au plus 3 verres par jour, la plupart des jours de la semaine.
  2. Diminuez vos risques de blessures et de méfaits en ne buvant pas plus de 3 verres (femmes) et de 4 verres (hommes) en une même occasion. Prévoyez boire dans un milieu sûr.
  3. Évitez de boire lorsque vous :
    • utilisez un véhicule, une machine ou un outil  
    • prenez un médicament ou d’autres substances qui interagissent avec l’alcool 
    • faites une activité physique dangereuse   
    • vivez avec une maladie physique ou mentale 
    • avez une dépendance à l’alcool 
    • êtes enceinte ou prévoyez le devenir 
    • êtes responsable de la sécurité d’autres personnes 
    • devez prendre d’importantes décisions 
  4. Si vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir, ou avant d’allaire, le choix le plus sûr est de ne pas boire d’alcool.
  5. Les jeunes devraient retarder l’usage de l’alcool. S’ils choisissent de boire, ils devraient le faire sous la supervision parentale, sans jamais prendre plus d’un ou deux verres par occasion et jamais plus d’une ou deux fois par semaine. De la fin de l’adolescence à 24 ans, les jeunes ne devraient jamais dépasser les limites quotidiennes.

Pourquoi actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada?

Les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada ont été rendues publiques en novembre 2011. Depuis, il y a eu évolution des données probantes sur le lien entre la consommation d’alcool et ses méfaits physiques, mentaux et sociaux. Des pays comme le Royaume-Uni et l’Australie ont actualisé leurs directives pour tenir compte de ces nouvelles connaissances sur les risques et les bienfaits de l’alcool. En juillet 2020, avec l’appui de Santé Canada, le CCDUS a été chargé d’actualiser les directives canadiennes d’ici mars 2022. Ce que nous voulons, c’est offrir aux Canadiens des conseils objectifs qui les aideront à prendre des décisions éclairées par rapport à l’alcool.

À quelle date commence la consultation publique?

La première consultation publique durera 6 semaines et se tiendra du 8 mars au 18 avril 2021.

À qui s’adresse cette consultation publique?

Cette consultation s’adresse à tous les Canadiens, et plus particulièrement :

  • aux membres du grand public qui s’intéressent à la santé et à la consommation d’alcool
  • aux professionnels qui s’intéressent à l’industrie de l’alcool, à la santé, à la promotion de la santé, à la recherche en santé et à la surveillance de la santé, dont les professionnels de la santé et les éducateurs
  • aux représentants d’organismes de secteurs tels que :
    • gouvernement
    • industrie de l’alcool (producteurs, fabricants, détaillants)
    • membres de la société civile et groupes communautaires travaillant dans des domaines liés à la prévention de la consommation d’alcool
    • professionnels et organismes de santé
    • milieu de la recherche et universitaire
    • forces armées

Comment puis-je participer?

La consultation publique sur les Directives de consommation d’alcool à faible risque sera hébergée sur le site Internet du CCDUS. Il s’agit d’un sondage de 20 questions à choix multiples, et il vous faudra au plus une dizaine de minutes pour y répondre. La première consultation publique durera 6 semaines et se tiendra du 8 mars au 18 avril 2021.

À quoi serviront les réponses reçues pendant la consultation publique?

Grâce à vos commentaires, nous en saurons plus sur l’expérience du grand public et des divers acteurs avec les directives actuelles et sur les attentes et besoins par rapport à la version actualisée, à savoir :

  • si les Canadiens se servent des directives actuelles et de quelles façons;
  • les difficultés que vous rencontrez quand vous utilisez les directives;
  • les caractéristiques les plus utiles des directives;
  • vos attentes et vos besoins par rapport aux directives actualisées.

L’information que vous fournirez sera utilisée dans le processus d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque. Un compte rendu des constats faits pendant la consultation sera mis en ligne sur notre site Internet.

Je tiens à ma confidentialité. Comment allez-vous utiliser mes données?

L’information que vous fournirez pendant la consultation est complètement confidentielle et anonyme et ne servira qu’à actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque. C’est vous qui décidez de la quantité d’information que vous choisissez d’inclure. Vous voulez savoir où en est le projet? Si vous nous donnez votre adresse courriel, nous vous tiendrons au courant des développements.

Autres renseignements utiles

Pour en savoir plus sur le CCDUS, les Directives de consommation d’alcool à faible risque et notre mandat, voir le :

https://www.ccdus.ca/

https://www.ccsa.ca/fr/recherche-alcool

https://www.ccsa.ca/fr/projet-de-directives-sur-lalcool-2022

Nous joindre

Lauren Levett, coordonnatrice de projets, (llevett@ccsa.ca)
Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
75, rue Albert, bureau 500
Ottawa (ON) K1P 5E7

Contexte

Contexte

Depuis la publication des premières directives canadiennes en novembre 2011, de nouvelles informations sur la mortalité et la morbidité liées à l’alcool ont été recueillies, et il y a eu évolution de la recherche montrant que boire de l’alcool contribue à des méfaits sociaux. Des pays comme le Royaume-Uni et l’Australie ont récemment actualisé leurs directives dans le but de réduire les risques que pose l’alcool pour la santé.

La révision des Directives sera le fruit d’une collaboration entre le CCDUS, des scientifiques, des spécialistes de la mobilisation des connaissances et des représentants de plusieurs organisations canadiennes, dont Santé Canada. Le processus sera consensuel et coopératif, en plus d’être volontaire et souple. Les acteurs seront sur le même pied d’égalité, et chacun sera libre d’exprimer ses points de vue.

 

Documents utiles

Documents utiles

Nom du document Date de publication Description
Mandat des comités chargés d’actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada 2021 Décrit les attributions des comités chargés d’actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque. Inclut de l’information sur la portée du projet, sa gouvernance, ainsi que ses groupes d’experts scientifiques et leurs rôles et responsabilités.

Nous utilisons des témoins (« cookies ») sur notre site Web pour optimiser votre expérience de navigation.

En continuant votre visite sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous consentez à l’installation de tous les témoins provenant de ce site Web. Cependant, vous pouvez en tout temps modifier les paramètres de votre navigateur. Pour en savoir plus, consultez notre avis de confidentialité