Consultez les ressources sur la COVID-19 de partenaires et d’experts du CCDUS – des sources fiables pour vos besoins en information et en recherche.

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Le CCDUS est heureux d’avoir reçu de Santé Canada des fonds pour diriger un projet visant à actualiser les Directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada. Les Directives actualisées aideront les Canadiens à prendre des décisions éclairées et responsables par rapport à leur consommation d’alcool et tiendront compte des besoins propres à certains groupes particulièrement à risque comme les jeunes, les femmes et les personnes souffrant de maladies chroniques. Nous prévoyons rendre les nouvelles directives publiques en 2022.

Pour en savoir plus, il suffit d’écrire à la coordonnatrice du projet à llevett@ccsa.ca.

Contexte

Contexte

Depuis la publication des premières directives canadiennes en novembre 2011, de nouvelles informations sur la mortalité et la morbidité liées à l’alcool ont été recueillies, et il y a eu évolution de la recherche montrant que boire de l’alcool contribue à des méfaits sociaux. Des pays comme le Royaume-Uni et l’Australie ont récemment actualisé leurs directives dans le but de réduire les risques que pose l’alcool pour la santé.

La révision des Directives sera le fruit d’une collaboration entre le CCDUS, des scientifiques, des spécialistes de la mobilisation des connaissances et des représentants de plusieurs organisations canadiennes, dont Santé Canada. Le processus sera consensuel et coopératif, en plus d’être volontaire et souple. Les acteurs seront sur le même pied d’égalité, et chacun sera libre d’exprimer ses points de vue.

Comités du projet

Comités exécutif

Rita Notarandrea – coprésidente Première dirigeante, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
Eric Costen – coprésident Sous-ministre adjoint délégué, Santé Canada
Scott Hannant Directeur, Affaires publiques et communications, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
Anna Romano Vice-présidente, Direction générale de la promotion de la santé et de la prévention des maladies chroniques, Agence de la santé publique du Canada
Taryn Walsh Sous-ministre adjointe, ministère de la Santé mentale et de la Toxicomanie
Frank Cesa Directeur, Bureau de la politique sur l’alcool, Direction générale des substances contrôlées, Santé Canada
Dre Heather Morrison Médecin-hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard et présidente, Conseil des médecins hygiénistes en chef
Sam Weiss Directeur scientifique, Instituts de recherche en santé du Canada

Deux coprésidents ont été choisis pour diriger les groupes d'experts scientifiques :

Catherine Paradis – coprésidente Analyste principale, Recherche et politiques, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
Dr Peter Butt – coprésident Professeur agrégé, Département de médecine familiale, Collège de médecine, Université de la Saskatchewan

Groupe d’experts sur la mobilisation des connaissances

Justin Presseau Scientifique à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa et professeur agrégé à l’École d’épidémiologie et de santé publique de l’Université d’Ottawa
Tim Stockwell Directeur, Institut canadien de recherche sur l’usage de substances, et professeur au Département de psychologie de l’Université de Victoria
Erin Hobin Scientifique, Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques et des traumatismes, Santé publique Ontario
Jennifer Heatley Chargée de projet en promotion de la santé, ministère de la Santé et du Mieux-être, Nouvelle-Écosse
Brittany Sauvé Gestionnaire, Bureau de la politique sur l’alcool, Santé Canada
Dre Sharon Straus Directrice du programme d’application des connaissances, médecin-chef à l’Hôpital St. Michael’s et professeure au Département de médecine de l’Université de Toronto
Dre Danielle Buell Résidente en chef à l’Hôpital St. Michael

Groupe d’experts sur les effets médicaux

Kevin D. Shield Scientifique indépendant, Institut de recherche en politiques de santé mentale, et chef du centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la Santé et de l’Organisation panaméricaine de la santé à CAMH
Dr Daniel Myran Médecin de famille et résident en santé publique et en médecine préventive, Université d’Ottawa
Adam Sherk Boursier de recherches postdoctorales, Institut canadien de recherche sur l’usage de substances, Université de Victoria
Matthew Young Analyste principal, Recherche et politiques, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
Frank Cesa Directeur, Bureau de la politique sur l’alcool, Direction générale des substances contrôlées, Santé Canada

Groupe d’experts sur la santé mentale et les effets sociaux

Samantha Wells Directrice principale et scientifique principale, Institut de recherche en politiques de santé mentale, Centre de toxicomanie et de santé mentale
Mark Asbridge Professeur, Département de santé communautaire et d’épidémiologie, Département de médecine d’urgence, Université Dalhousie
Kara Thompson Assistant Professor of Psychology, St. Francis Xavier University
Nancy Poole Directrice, Centre d’excellence pour la santé des femmes de la Colombie-Britannique
Dr Tim Naimi Directeur, Institut canadien de recherche sur l’usage de substances, Université de Victoria
Frank Cesa Directeur, Bureau de la politique sur l’alcool, Direction générale des substances contrôlées, Santé Canada

Groupe de travail

Hanie Edalati Chercheure, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
Christine Lévesque Chercheure, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
Alan Martino Courtier du savoir, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
Jennifer Reynolds Courtière du savoir, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Secrétariat

Lauren Levett Coordonnatrice de projets, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Conseillers pour la méthode

Marc Avey Gestionnaire principal, Division de la santé mondiale et des lignes directrices, Agence de la santé publique du Canada
Kate Morissette Épidémiologiste principale, Division de la santé mondiale et des lignes directrices, Agence de la santé publique du Canada

Ces groupes d’experts se serviront d’un cadre reconnu sur la scène internationale appelé GRADE ADOLOPMENT. Ce cadre qui facilite la transition des données probantes vers la prise de décisions permettra l’adoption, l’adaptation et la formulation de recommandations fiables. Ce processus garantira ainsi une collecte, une analyse, une interprétation et une communication adéquates et correctes des meilleures et plus récentes données scientifiques, en toute transparence.

Ajoutons que tout conflit d’intérêts potentiel des membres des divers groupes d’experts sera déclaré et géré selon l’approche adoptée par l’Organisation mondiale de la Santé.

Activités du projet

Activités du projet

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous les principales activités et les documents à l’appui pour le projet d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque.

Étapes et activités clés Date Ordre du jour
Réunion d’orientation 29 et 30 septembre 2020 Séances d’orientation Directives de consommation d’alcool à faible risque 2.0, 29 et 30 septembre 2020
Réunion de lancement 17 septembre 2020 Réunion virtuelle de lancement du projet d’actualisation des Directives de consommation d’alcool à faible risque – ordre du jour 17 septembre 2020

 

Nous utilisons des témoins (« cookies ») sur notre site Web pour optimiser votre expérience de navigation.

En continuant votre visite sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous consentez à l’installation de tous les témoins provenant de ce site Web. Cependant, vous pouvez en tout temps modifier les paramètres de votre navigateur. Pour en savoir plus, consultez notre avis de confidentialité