Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Recherche

L’alcool est la substance la plus consommée au Canada. Il entraîne plus de coûts que le tabac ou les autres substances combinées. Il est essentiel de comprendre les répercussions de l’usage d’alcool pour minimiser les risques et les méfaits. La section Recherche fait un résumé des dernières données sur les effets de l’alcool sur la santé, les coûts associés à sa consommation et les perceptions qu’en a le public.

Effets de l’alcool sur la santé

Effets de l’alcool sur la santé

Au Canada, l’alcool jouit d’une importance sociale et culturelle particulière, en plus d’être la substance la plus consommée. Si boire est un choix personnel, ceux qui choisissent de le faire méconnaissent parfois les risques à court et long terme qu’il pose pour la santé. Le fait de boire au-delà de ses limites peut entraîner la confusion, une perte de coordination, la maladie chronique et des lésions cérébrales.

Directives de consommation d’alcool à faible risque

La réduction des risques à long terme pour la santé passe par la modération. Pour sensibiliser le public et amorcer des discussions sur la consommation modérée, des directives nationales sur la consommation à faible risque ont été élaborées. Elles s’adressent aux personnes de 25 à 65 ans qui choisissent de boire et proposent des pistes pour réduire le risque de méfaits. Voici quelques conseils mentionnés dans les directives :

  • Connaître les situations où il faut s’abstenir de boire, p. ex. si vous devez utiliser un véhicule ou si vous êtes responsable de la sécurité d’autres personnes;
  • Suivre les limites par occasion proposées, soit deux verres pour les femmes et trois verres pour les hommes;
  • Suivre les limites hebdomadaires proposées, soit 10 verres pour les femmes et 15 verres pour les hommes.

Promouvoir les Directives

Promouvoir les Directives

Les Canadiens boivent davantage d’alcool pendant les Fêtes, leurs vacances et lors de partys. Le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) a préparé quelques graphiques, réunis dans un calendrier pour médias sociaux, pour rappeler aux Canadiens qui prévoient boire de le faire avec modération, pour réduire les méfaits liés à l’alcool. Vous trouverez ci-dessous des graphiques et des messages que vous pouvez télécharger et utiliser sur les médias sociaux. Le but de ce calendrier : appuyer les effets déployés par d’autres organisations pour rapp​eler aux Canadiens de boire avec modération.

Certaines personnes pourraient dépassent leur limite, notamment lors de ces occasions :

Le CCDUS entend réviser ces graphiques tous les ans, pour tenir compte des dernières études et des plus récents messages clés.

N’oubliez pas d’ajouter @CCSACanada (anglais) et @CCDUSCanada (français) à vos gazouillis, pour que nous puissions les voir.


Cliquez sur l’imagette ci-dessous pour voir le calendrier en format plein écran. Copiez et collez le texte à côté de l’imagette pour une version prête à afficher sur les médias sociaux.

La semaine de relâche

Profitez du moment! Buvez avec modération et passez d'agréables vacances

 

Semaine de relâche: que vous preniez des vacances ou rencontriez des amis à la maison, boire avec modération vous aidera à rester en sécurité. Conso à faible risque=2 verres par jour max pour femmes et 3 verres par jour max pour hommes

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


Restez en forme et profitez de votre semaine de relâche. Quelques astuces pour y arriver :

  • Pour chaque verre d’alcool, buvez une boisson non alcoolisée
  • Évitez de boire de l’alcool sur un estomac vide
  • Prévoyez des jours sans alcool

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


La St-Patrick

#

 

Joyeuse St-Patrick! Si vous prévoyez boire auj, n’oubliez pas de le faire avec modération. Un verre de bière standard, c’est 12oz à 5% d’alcool. Découvrez à combien de verres standards équivaut votre boisson préférée:

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


Ne tentez pas votre chance! Réduisez votre consommation en buvant avec modération et passez une belle St-Patrick. Consommation à faible risque=2 verres par jour max pour femmes et 3 verres par jour max pour hommes

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


Les partys estivaux

Restez cool cet été! Buvez avec modération

 

Restez cool cet été et passez une belle soirée. Si vous prévoyez boire, faites-le avec modération. Consommation à faible risque=2 verres par jour max pour femmes et 3 verres par jour max pour hommes. En savoir plus:

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


Que vous soyez à un festival de musique ou à un BBQ, un verre standard dépend de ce que vous buvez. Un verre de cidre standard, c’est 12oz à 5% d’alcool. Découvrez à combien de verres standards équivaut votre boisson préférée:

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


La rentrée scolaire

Commencez l'année du bon pied : Buvez avec modération lors de la rentrée

 

Commencez l’année du bon pied en réduisant votre consommation d’alcool. Quelques astuces pour bien profiter de la rentrée:

  • Pour chaque verre d’alcool, buvez une boisson non alcoolisée
  • Évitez de boire de l’alcool sur un estomac vide

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


Profitez de la rentrée en planifiant votre consommation d’alcool. Choisissez votre boisson, fixez-vous des limites et respectez-les. Téléchargez les Directives de consommation d’alcool à faible risque du CCDUS pour plus d’info:

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


L’Halloween

Votre soirée n'a pas à être effrayante : Réduisez votre consommation d'alcool et restez en sécurité

 

Passez une belle #Halloween. Choisissez votre boisson, fixez-vous des limites et respectez-les. Téléchargez les Directives de consommation d’alcool à faible risque du CCDUS pour plus d’info​:

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


L’Halloween

Ne passez pas une soirée d'épouvante! Passez l'Halloween en toute sécurité en limitant votre consommation d'alcool

 

Pour votre santé et sécurité, il vaut mieux boire avec modération. Voici quelques astuces pour passer une belle soirée:

  • Pour chaque verre d’alcool, buvez une boisson non alcoolisée
  • Never drink on an empty stomach

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


Le gros match

#

 

Que votre équipe soit du gros match ou non, soyez votre propre joueur étoile. Si vous prévoyez boire, faites-le avec modération. Fixez-vous des limites et respectez-les, et voyez tout le match, même si l’arbitre en perd des bouts.

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


Bonne chance aux équipes du gros match d’auj! Pour les fans qui prévoient boire, n’oubliez pas de le faire avec modération. Consommation à faible risque=2 verres par jour max pour femmes et 3 verres par jour max pour hommes

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


Les partys de bureau

Faites une bonne impression : Buvez avec modération pendant le party de bureau

 

Faites bonne impression pendant votre party de bureau. Voici quelques astuces pour passer une belle soirée:

  • Pour chaque verre d’alcool, buvez une boisson non alcoolisée
  • Évitez de boire de l’alcool sur un estomac vide

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


La modération, c’est aussi s’abstenir de boire quand on doit assumer des obligations ou responsabilités, ex. s’occuper d’un proche, conduire ou prendre d’importantes décisions. Consultez les Directives de consommation à faible risque :

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


Les Fêtes

Passez de belles Fêtes : Buvez avec modération

 

Connaissez vos limites et passez de belles Fêtes. Un verre standard dépend de ce que vous buvez. Un verre de vin standard, c’est 5oz à 12% d’alcool. Découvrez à combien de verres standards équivaut votre boisson préférée :

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


La modération, c’est aussi s’abstenir de boire quand on doit assumer des obligations ou responsabilités, ex. s’occuper d’un proche, conduire ou prendre d’importantes décisions. Consultez les Directives de consommation à faible risque ​:

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


La veille du jour de l’An

Ne manquez pas le grand décompte : Buvez avec modération et rendez-vous jusqu'à minuit

 

Ne manquez pas le grand décompte. Si vous prévoyez défoncer l’année en buvant, faites-le avec modération :

  • Pour chaque verre d’alcool, buvez une boisson non alcoolisée
  • Évitez de boire de l’alcool sur un estomac vide

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre


Nouvelle année, nouvelle attitude? Vous pouvez vous y mettre tout de suite. Si vous prévoyez boire ce soir, faites-le avec modération. Consommation à faible risque=2 verres par jour max pour femmes et 3 verres par jour max pour hommes

https://www.ccsa.ca/fr/directives-de-consommation-dalcool-faible-risque-du-canada-brochure
#Repenserleverre

Les jeunes et l’alcool

Les jeunes et l’alcool

Beaucoup de jeunes expérimentent avec l’alcool. Selon l'Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves 2016-2017, les jeunes Canadiens de la 7e à la 12e année ont commencé à boire à 13,4 ans. L’âge moyen de la première consommation de cinq verres ou plus en une même occasion était de 14,5 ans. Ajoutons que 64,5 % des jeunes de la 10e à la 12e année ont déjà bu de l’alcool.

Selon le sommaire Les jeunes et l’alcool, du CCDUS, les jeunes s’exposent parfois sans le savoir aux risques associés à l’alcool. Les jeunes sont aussi plus impulsifs, en raison du stade de développement de leur cerveau. Plutôt que d’avoir une consommation régulière et modérée, la plupart d’entre eux s’adonnent occasionnellement au calage d’alcool, ce qui les amène à prendre de mauvaises décisions comme conduire avec les facultés affaiblies et, dans certains cas extrêmes, à devoir aller à l’urgence.

Pour en savoir plus, consultez le document.

Coûts de la consommation
d’alcool

Coûts de la consommation d’alcool

Selon le sommaire sur la drogue portant sur l’alcool, 78 % de la population générale (15 ans et plus) ont dit avoir consommé de l’alcool dans la dernière année en 2017. En plus d’entraîner plusieurs effets sur la santé, l’alcool contribue aux coûts liés à l’usage de substances. Les secteurs les plus affectés sont ceux de la perte de productivité et des soins de santé. Parmi les autres secteurs touchés, mentionnons la justice pénale, le commerce et l’industrie, la recherche et la prévention, les dommages à la propriété et aux véhicules, ainsi que les coûts relatifs au milieu de travail. De 2007 à 2014, les coûts liés à l’alcool ont représenté :

  • 14,6 milliards de dollars, sur le total des coûts de l’usage de substances
  • 5,9 milliards en perte de productivité
  • 4,2 milliards en soins de santé
  • 3,2 milliards en justice pénale

Perceptions et tendances
au Canada

Perceptions et tendances au Canada

Tendances démographiques et usage d’alcool

Au Canada, l’usage d’alcool est demeuré relativement stable depuis 2010. Le taux d’usage dans la dernière année dans la population générale (15 ans et plus) s’établissait à 78 % en 2017. Si le taux d’usage ne varie pas selon le sexe (79 % pour les hommes et 77 % pour les femmes en 2017), un nombre de plus en plus élevé de femmes disent avoir consommé de l’alcool dans la dernière année (73 % en 2015, par rapport à 77 % en 2017). Ajoutons que les jeunes adultes (20 à 24 ans) sont plus susceptibles d’avoir consommé de l’alcool dans la dernière année (83 %) que les jeunes de 15 à 19 ans (57 %) et que les adultes de 25 ans et plus (79 %).

Pour en savoir plus, consultez le document.

Perceptions des étudiants postsecondaires sur l’alcool

Les étudiants ont souvent des perceptions erronées par rapport à l’alcool. Selon le rapport Forte consommation épisodique d’alcool chez les étudiants postsecondaires, ils évaluent souvent mal la quantité d’alcool que les autres boivent et à quelle fréquence. D’autres encore croient que leurs amis approuvent la consommation d’alcool. Ces perceptions erronées peuvent influer sur leurs habitudes de consommation et les amener à boire davantage. Ajoutons que certains étudiants ont du mal à cerner leurs limites, ce qui augmente leur risque de méfaits liés à l’alcool.

Il arrive aussi que les étudiants consomment avant une sortie (notamment avant d’aller dans un bar ou une fête), comportement qui a parfois des conséquences négatives puisqu’il a lieu dans un environnement non contrôlé et que la quantité consommée est souvent excessive.

En général, ces perceptions façonnent la façon dont les étudiants perçoivent leurs expériences avec l’alcool. Voici quelques perceptions et expériences mentionnées par les étudiants postsecondaires concernant l’alcool :

  • La forte consommation épisodique n’est pas un grave problème;
  • La consommation d’alcool est une expérience positive;
  • La consommation d’alcool pose des risques minimes pour la santé ou la sécurité;
  • L’alcool est associé à des expériences négatives, comme des pertes de mémoire, des blessures, des relations sexuelles non consensuelles et des vomissements;
  • L’alcool est un mécanisme compensatoire pour soulager le stress ou l’anxiété.

Pour en savoir plus, consultez le document.

Insert resource Forte consommation épisodique d’alcool chez les étudiants postsecondaires

Nous utilisons des témoins (« cookies ») sur notre site Web pour optimiser votre expérience de navigation.

En continuant votre visite sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous consentez à l’installation de tous les témoins provenant de ce site Web. Cependant, vous pouvez en tout temps modifier les paramètres de votre navigateur. Pour en savoir plus, consultez notre avis de confidentialité