Consultez les ressources sur la COVID-19 de partenaires et d’experts du CCDUS – des sources fiables pour vos besoins en information et en recherche.

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Première mondiale : des lignes directrices sur les habitudes de jeu à moindre risque pour aider les personnes au Canada à prendre des décisions éclairées

Ottawa, 15 septembre 2021 – Les Lignes directrices sur les habitudes de jeu à moindre risque rendues publiques aujourd’hui par le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) aideront les personnes au Canada à réduire leur risque de vivre des conséquences négatives liées aux jeux de hasard et d’argent (JHA). Fruit de plus de cinq années de travail intense, ces lignes directrices offrent des conseils fondés sur des données probantes pour abaisser le niveau de risque associé aux habitudes de jeu.

Voici les trois lignes directrices sur les habitudes de jeu à moindre risque :

  • Évitez de jouer plus de 1 % du revenu de votre ménage, avant impôts, par mois
  • Évitez de jouer plus de 4 jours par mois
  • Évitez de jouer régulièrement à plus de 2 formes de jeux de hasard et d’argent

Pour une efficacité maximale, il faut respecter ces trois lignes directrices à la fois.

« Le jeu est une activité légale qui comporte des risques pour certaines personnes au Canada, notamment des risques de difficultés financières, de conflits interpersonnels, de détresse émotionnelle ou psychologique et de problèmes de santé », a expliqué Matthew Young, Ph.D., analyste principal, Recherche et politiques, au CCDUS, et coprésident du comité chargé du projet, le Groupe de travail scientifique sur les Lignes directrices de jeu à moindre risque. « Ces lignes directrices aideront les personnes au Canada à pratiquer ce type d’activité tout en réduisant les risques de développer des problèmes. »

Il s’agit d’un projet d’envergure, le premier au monde, visant l’élaboration de telles lignes directrices. Divers éléments ont contribué aux lignes directrices, notamment :

  • Une collaboration avec un groupe international d’experts composé de certains des meilleurs chercheurs en jeu au monde;
  • Une analyse des données de plus de 60 000 personnes qui s’adonnent au jeu, de huit pays;
  • Une analyse des données de plus de 10 000 personnes au Canada consultées à partir d’un sondage en ligne;
  • Des entrevues et des groupes de discussion avec des personnes qui s’adonnent aux JHA de partout au Canada;
  • Une consultation avec plus de 20 personnes qui travaillent dans les domaines de la réduction des méfaits, du traitement et des programmes en lien avec les JHA.

« Jusqu’ici, le meilleur conseil que nous pouvions donner aux personnes qui jouent, c’était de se fixer des limites d’argent et de temps », a affirmé David Hodgins, Ph.D., professeur de psychologie à l’Université de Calgary et coprésident du groupe de travail. « Nous pouvons maintenant donner des conseils plus précis sur ces limites, selon l’expérience de dizaines de milliers de personnes. »  

Le CCDUS a créé le site www.lignesdirectricesjeu.ca pour mieux faire connaître les lignes directrices. Ce site fournit de l’information sur les lignes directrices, les conséquences qui peuvent survenir et les populations à risque, et propose quelques conseils pour éviter de vivre des conséquences négatives liées aux JHA. S’y trouvent aussi plusieurs ressources que les partenaires et le grand public peuvent télécharger pour faire la promotion des lignes directrices. 

Personne-ressource pour les médias
Lee Arbon, conseiller en communication, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
Tél. : 613-266-5469 I Courriel : LArbon@ccsa.ca 

Web : ccdus.ca I Twitter : @CCDUSCanada I Facebook : @CCSA.CCDUS I LinkedIn : CCDUS

Nous utilisons des témoins (« cookies ») sur notre site Web pour optimiser votre expérience de navigation.

En continuant votre visite sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous consentez à l’installation de tous les témoins provenant de ce site Web. Cependant, vous pouvez en tout temps modifier les paramètres de votre navigateur. Pour en savoir plus, consultez notre avis de confidentialité