Consultez les ressources sur la COVID-19 de partenaires et d’experts du CCDUS – des sources fiables pour vos besoins en information et en recherche.

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Les Canadiens de moins de 54 ans boivent davantage d’alcool depuis le début du confinement dû à la pandémie de COVID-19

Ottawa, 15 avril 2020 – 25 % des Canadiens âgés de 35 à 54 ans et 21 % des 18 à 34 ans disent qu’ils boivent davantage d’alcool depuis qu’ils passent plus de temps à la maison en raison de la pandémie de COVID-19. Seuls 10 % des adultes âgés de plus de 54 ans affirment qu’ils boivent davantage d’alcool depuis qu’ils pratiquent la distanciation sociale et l’auto-isolement.

Un nouveau sondage Nanos (en anglais seulement) commandé par le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) a fait ressortir ces changements dans les habitudes de consommation. Le sondage a aussi permis de constater que les principaux facteurs à l’origine de cette consommation accrue sont un horaire modifié (51 %), l’ennui (49 %) et le stress (44 %). Globalement, 94 % des Canadiens disent qu’ils restent davantage à la maison en ce moment en raison de la COVID-19.

Catherine Paradis, Ph.D. et analyste principale, Recherche et politiques, au CCDUS, apporte une piste d’explication à cette hausse. « Au Canada, la consommation d’alcool sert souvent à marquer la différence entre la semaine et la fin de semaine, le travail et les loisirs; elle permet d’établir une démarcation. Avec la menace constante que représente la COVID-19, cette différence devient floue. Au bousculement de la routine viennent parfois s’ajouter la solitude et l’anxiété causées par la situation dans laquelle nous nous trouvons. S’il y a plus d’alcool à la maison qu’à l’habitude, certains Canadiens pourraient boire plus qu’ils ne le font généralement. »

« Ces chiffres viennent valider ce que nous savons, à savoir que l’usage de substances augmente en périodes de stress et d’anxiété, explique Rita Notarandrea, première dirigeante du CCDUS. Ce que nous voulons avant tout pendant cette période difficile, c’est renseigner les Canadiens sur la consommation sécuritaire d’alcool ou de cannabis. Nous voulons aussi mieux faire connaître d’autres ressources que les gens peuvent consulter, comme le carrefour de ressources de la Commission de la santé mentale du Canada, pour mieux gérer le stress et l’anxiété qu’ils ressentent en ce moment et qui pourraient contribuer à leur usage de substances. »

En réponse à ces chiffres, le CCDUS a préparé des ressources pour aider à réduire les possibles méfaits associés à une hausse de la consommation d’alcool. L’infographie COVID-19, usage d’alcool et de cannabis présente les risques que pose une plus grande consommation d’alcool et de cannabis pendant la pandémie de COVID-19 et aborde notamment ses effets sur le système immunitaire et la vulnérabilité accrue à la COVID-19.

Outre cette infographie, voici certaines de nos ressources fiables sur l’alcool :


Méthodologie

Nanos a mené un sondage hybride à composition aléatoire à base duale (lignes fixes et cellulaires) par téléphone et Internet auprès de 1 036 Canadiens âgés de 18 ans et plus, entre le 30 mars et le 2 avril 2020, dans le cadre d’un sondage omnibus. Les participants ont été recrutés au hasard par des téléphonistes et ont répondu à un questionnaire en ligne. Les résultats ont été validés statistiquement et pondérés pour l’âge et le genre en fonction des données du dernier recensement; l’échantillon a été stratifié géographiquement pour être représentatif de la population canadienne.

La marge d’erreur de ce sondage est de ±3,1 %, 19 fois sur 20.

Nous utilisons des témoins (« cookies ») sur notre site Web pour optimiser votre expérience de navigation.

En continuant votre visite sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous consentez à l’installation de tous les témoins provenant de ce site Web. Cependant, vous pouvez en tout temps modifier les paramètres de votre navigateur. Pour en savoir plus, consultez notre avis de confidentialité