Notre section de ressources sur la COVID-19 est l’incontournable pour trouver de l’information sur l’usage de substances et la COVID-19. Vous y trouverez des ressources de sites fiables et des publications originales de nos experts.

Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances

Le principal congrès au Canada sur les dépendances et l’usage de substances s’ouvre à Ottawa lundi; mot d’ouverture de l’administratrice en chef de la santé publique du Canada

Ottawa, 22 novembre 2019 – Une crise des opioïdes sévit actuellement au Canada. Les nouveaux produits du cannabis seront mis en vente le mois prochain. L’usage de méthamphétamine est en hausse dans les Prairies. Devant ces défis, des experts et leaders de renom seront dans la capitale nationale la semaine prochaine pour échanger des connaissances à l’occasion du seul congrès national au pays sur les dépendances et l’usage de substances.

Questions de substance est présenté par le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS). Le congrès est complet et se tient du 25 au 27 novembre 2019, à l’hôtel Westin d’Ottawa, en marge de la Semaine nationale de sensibilisation aux dépendances. Plus de 650 délégués seront présents.

Le congrès s’ouvrira lundi matin avec la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, qui parlera de la stigmatisation qui empêche les gens de demander et de recevoir de l’aide.

« Pendant la Semaine nationale de sensibilisation aux dépendances, je vous invite à faire comme moi et à déclarer que “Je mets fin à la stigmatisation”, affirme la Dre Tam. L’usage de substances touche des personnes issues des groupes les plus stigmatisés de notre société, et nous devons les approcher avec respect et compassion et leur offrir des traitements, du soutien et des services qui répondent à leurs besoins. Il est essentiel d’écouter les Canadiens ayant une expérience vécue pour pouvoir travailler de concert à la recherche de mesures factuelles qui répondent à ce problème complexe. »

Pendant trois jours, plus de 100 exposés seront faits et 90 affiches présentées, mettant en vedette les plus récentes recherches sur les dépendances et l’usage de substances.

« À un moment où les nouvelles parlent abondamment de la crise des opioïdes et où l’attention du pays est centrée sur le cannabis, Questions de substance du CCDUS réunit de grands spécialistes du pays pour parler de recherche de pointe et d’expérience personnelle », explique Amy Porath, directrice de la recherche au CCDUS et présidente du comité de programme. « Les présentations du programme mettent en lumière les difficultés que nous vivons, mais aussi une passion et une détermination à trouver des solutions. »

Cette année, le CCDUS est fier de pouvoir compter sur la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) en tant que partenaire national. C’est donc dire que le programme du congrès fera une grande place aux liens entre la santé mentale, l’usage de substances et les dépendances.

Comme l’explique Mme Porath, il était tout naturel que la CSMC soit le partenaire national du congrès. « Il y a tant de domaines où la santé mentale, l’usage de substances et les dépendances se rejoignent. Il était donc tout à fait logique que la CSMC joue un rôle important dans le congrès. Les séances simultanées de mardi matin, et plusieurs des affiches présentées, porteront d’ailleurs sur les croisements entre usage de substances et santé mentale. »

Plus d’info sur Questions de substance 2019 du CCDUS et le programme au www.questionsdesubstance.ca.

Nous utilisons des témoins (« cookies ») sur notre site Web pour optimiser votre expérience de navigation.

En continuant votre visite sur notre site sans modifier vos paramètres, nous supposons que vous consentez à l’installation de tous les témoins provenant de ce site Web. Cependant, vous pouvez en tout temps modifier les paramètres de votre navigateur. Pour en savoir plus, consultez notre avis de confidentialité