Print Header
www.ccsa.ca

Enfants et jeunes

​​​La jeunesse est une période de croissance et de changements importants. C'est aussi à cette période de la vie que commencent le plus souvent les comportements à risque et la
consommation de substances. Certains jeunes consomment de l’alcool ou d’autres drogues pour susciter un sentiment d’euphorie et de décontraction. Or, cette consommation peut entraîner des effets néfastes comme des blessures, des accidents de la route, des difficultés à s'entendre avec les autres, et des démêlés avec la justice.

La prévention de la consommation de drogues chez les jeunes est une priorité pour le CCLT

  • Selon l’Enquête de surveillance canadienne de la consommation d’alcool et de drogues 2011, les jeunes âgés de 15 à 24 ans sont le groupe ayant la consommation autodéclarée de drogues illicites au cours de la dernière année la plus élevée de toute la population canadienne, et sont environ cinq fois plus susceptibles de déclarer un méfait dû à la consommation de drogues que les adultes âgés de 25 ans et plus.

  • Selon une étude du Centre de recherche du Fonds des Nations Unies pour l'enfance de 2013, les élèves canadiens âgés de 15 ans étaient les plus nombreux à avoir pris du cannabis au cours de la dernière année (28 %) en 2009–2010 comparativement aux élèves d’autres pays développés.

  • À l’adolescence, le cerveau connaît un développement rapide et intensif qui peut être affecté par la consommation de drogues. L’usage de l’alcool et des drogues pendant cette période de la vie peut également entraîner des problèmes à l’âge adulte comme les maladies chroniques, la dépendance et les troubles de santé mentale.

Parcourez d’autres tendances dans la consommation des jeunes au Canada. Lisez également le Rapport pancanadien sur la consommation d’alcool et de drogues des élèves, soit le rapport technique et le rapport en bref.

Relever le défi

Les programmes de prévention fondés sur des données probantes peuvent réduire la demande sur des systèmes de traitement déjà surchargés. Ils réduisent également les coûts de l’abus de substances pour la société. Selon une analyse de nombreux programmes de prévention de la toxicomanie, pour chaque dollar investi, de 15 à 18 dollars seraient économisés.

Les normes canadiennes de prévention de l’abus de substances chez les jeunes sont la première ressource nationale de prévention de la toxicomanie au Canada. Les normes expliquent comment planifier, mettre en œuvre et évaluer les efforts de prévention dans les écoles, communautés et familles. Le CCLT a élaboré les normes ainsi qu’une gamme des ressources appuyant leur mise en œuvre.

Quelques autres activités menées par le CCLT :

​​​​ 

Téléchargez nos ressources et faites-nous savoir comment vous les utilisez.​​

Écrivez à
youth-jeunes@ccsa.ca