Print Header
www.ccsa.ca

Consommation de substances pendant la grossesse

​​Les femmes qui consomment des drogues, de l’alcool et du tabac font déjà face à de nombreuses problématiques sociales et de la santé. La grossesse complique leur situation, alors que la consommation de substances peut entraîner de graves répercussions dès les premiers stades du développement du fœtus, ainsi que des effets nocifs qui se répercutent à long terme dans la petite enfance et même bien plus tard.

Il y a une prise de conscience grandissante de la population à l’égard des risques de séquelles de la consommation maternelle de substances pendant la grossesse pour le bien-être de la femme et de l’enfant à naître.

Entre 2003 et 2010, en prenant en compte les taux de consommation des deux sexes, les femmes âgées de 25 à 34 ans représentaient le groupe d’âge avec la plus forte augmentation de consommation d’alcool à risque, ainsi que l’a révélé l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de Santé Canada. Cette tranche d’âge représente plus de 62 % des naissances au Canada. Si l'on ajoute ce groupe aux femmes âgées de 18 à 24 ans, cela représente environ 80 % des naissances au Canada, ce qui témoigne fortement en faveur de la sensibilisation des femmes sur les dangers de la consommation d’alcool pendant la grossesse.

Le Canada doit lutter contre l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale

  • La consommation d’alcool à risque expose le fœtus à un risque accru de subir l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale (ETCAF).

  • L’ETCAF fait référence à la gamme de déficiences qui peuvent survenir chez une personne ayant été exposée à l’alcool avant la naissance.

  • Les personnes souffrant d'ETCAF peuvent avoir des troubles de mémoire, de communication et de socialisation, ainsi que des difficultés en mathématique. Ils peuvent également avoir des traits faciaux caractéristiques, un retard de croissance et des troubles de la vue et de l’ouïe.

  • Selon l’Agence de la santé publique du Canada, jusqu’à 9 bébés sur 1000 pourraient être atteints de l’ETCAF, représentant environ 1 % de la population canadienne. Toutefois, la prévention de l’ETCAF est possible.

Il faut prendre en charge la consommation de cannabis pendant la grossesse

Selon des données de plus en plus nombreuses, la consommation de cannabis pendant la grossesse aurait des effets néfastes sur le développement avant et après la naissance :

  • Il existe un lien entre une forte consommation pendant la grossesse et un faible poids à la naissance pour le bébé.

  • Cette consommation est aussi associée à des effets à plus long terme sur le développement des enfants et des adolescents, dont des troubles de mémoire et d’attention, une hausse de l’hyperactivité et de l’impulsivité, et un risque accru de consommer à l’avenir.

  • Les substances toxiques contenues dans le cannabis se retrouvent dans le lait maternel que boit le bébé.

L’information sur les effets du cannabis pendant la grossesse et l’allaitement est essentielle pour aider les professionnels de la santé à conseiller leurs patientes et ainsi améliorer la santé et le bien-être des enfants de ces patientes.

Quels sont les effets de la consommation d’autres drogues pendant la grossesse?

  • Toute substance peut traverser la barrière placentaire et affecter le fœtus. Les femmes devraient donc consulter leur professionnel de la santé concernant la consommation de substances durant leur grossesse.

  • La consommation de drogues illicites pendant la grossesse peut entraîner des complications médicales comme la fausse couche précoce, le décollement du placenta, le retard de croissance du fœtus, la formation de caillots, l’hypertension, la mort intra-utérine, le travail avant terme et l’hémorragie de la délivrance.

  • L’exposition in utero peut rendre le fœtus dépendant aux drogues transmises par voie sanguine.

Relever le défi

Le CCDUS travaille de concert avec ses partenaires pour instruire et informer la population canadienne des risques associés à la consommation d’alcool, de la marijuana et d’autres substances pendant la grossesse.

Consultez les rapports de recherche dans la série Toxicomanie au Canada.