Print Header
www.ccsa.ca

Partenariat en éducation postsecondaire – Méfaits de l’alcool

Partenariat en éducation postsecondaire – Méfaits de l’alcool

Le ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Partenariat en éducation postsecondaire – Méfaits de l’alcool (PEP-MA) appuie les efforts déployés Partenariat en éducation postsecondaire – Méfaits de l’alcoolau pays pour réduire les méfaits liés à l’alcool sur les campus. Le PEP-MA offre à ses membres (qui représentent des établissements postsecondaires canadiens) une tribune où ils peuvent mettre en commun leurs connaissances et leurs compétences et échanger sur les efforts accomplis et les résultats obtenus, en discuter et en faire rapport.​

Le PEP-MA est confronté à une situation alarmante. En effet, un sondage réalisé en 2016 par le consortium canadien du American College Health Association auprès de 43 780 étudiants de 41 campus canadiens a fait ressortir de nombreux enjeux auxquels font face les établissements : le calage d’alcool est de plus en plus répandu et s’accompagne de méfaits, notamment de blessures et d’agressions physiques.​

D’ailleurs, en ce qui concerne le calage, 36,7 % des répondants au sondage ont dit avoir bu cinq verres ou plus la dernière fois qu’ils avaient fait la fête. Du côté des méfaits, les conséquences négatives du calage les plus souvent invoquées sont :​

  • poser des gestes qu’ils regrettaient par la suite (38 %);

  • oublier où ils se trouvaient et ce qu’ils avaient fait (29,1 %);

  • avoir des relations sexuelles non protégées (24,2 %);

  • se blesser physiquement (18,4 %);

  • c​onnaître un mauvais rendement scolaire (4,4 %).​​

Partenariat en éducation postsecondaire à l’œuvre

En partenariat avec le CCDUS, le PEP-MA a mis au point un cadre socioécologique factuel. Organisé selon cinq domaines stratégiques, le cadre propose des initiatives et indicateurs de mesure recommandés et aide les établissements postsecondaires à prendre des décisions éclairées par rapport aux politiques sur l’alcool et à évaluer leurs activités.

Ajoutons que les membres travaillent aussi ensemble à des projets de recherche qui permettront aux communautés d’adapter les mesures prises pour réduire les méfaits liés à la consommation excessive d’alcool dans les établissements postsecondaires. Le groupe préparera les produits suivants :

  • Un rapport sur les difficultés que vivent couramment les étudiants qui boivent trop, accompagné d’options et de recommandations;

  • Des études de cas et des modèles qui serviront aux campus et communautés à se doter de politiques exhaustives sur l’alcool, dont pourront ensuite s’inspirer les municipalités;

  • Une tribune propice à l’échange de connaissances et d’expériences entre établissements membres et partenaires.

Devenez membre!​​​​​

Le PEP-MA encourage activement les établissements à devenir membre et à former une équipe réunissant étudiants, employés et professeurs, et à se servir du cadre pour mettre au point un plan qui les aidera à réaliser leurs activités et à en mesurer les résultats. Les établissements sont aussi invités à décrire les stratégies qu’ils adoptent pour réduire les méfaits liés à l’alcool sur les campus canadiens.

Devenez membre dès aujourd’hui!